AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Rennaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar
.Hespéride
.Hespéride


Mes postes ♥ : 219
Age : 24
Localisation : Dans mon lit xD
Arriver à Erion : 12/11/2008

MessageSujet: Rennaissance   Mar 5 Jan - 12:55

Le monde était calme. On entendait les oiseaux chanter le lever du jour, et accueillir cette nouvelle journée. On voyait les petits animaux de la forêt se lever lentement, et partir chasser pour le repas. Le soleil se levait lentement, et on ne tarderait pas à sentir la chaleur des premiers rayons. Rien ne semblait perturber ce monde, à l'abri de la guerre.
Pourtant, si l'on regardait plus attentivement dans la forêt, cachée entre les buissons épais, on trouvait une jeune fille, profondément endormie. Ses habits, pour la plupart déchirés, laissaient penser qu'elle venait d'accomplir un long et périlleux voyage. Ce qui était presque le cas. Malgré le concert de chants des oiseaux, elle respirait calmement, presque comme si elle était morte. Un rayon de soleil vint lui lécher le visage. Ce rayon la réchauffa, elle qui dormait dans des loques. La douceur de cette chaleur la tira de son sommeil, et Eryshë ouvra gentiment les yeux.
Elle observa autour d'elle le lieu où elle s'était effondrée cette nuit, trop fatiguée pour faire un pas de plus. Elle contempla avec joie cette univers de paix, et gentiment se redressa, d'abord assise, pour s'étirer. Ses vêtements étant presque déchirés, elle avait couru à travers la forêt, ils avaient du être arrachés par des branches, elle décida d'essayer de trouver d'autres habits, dans la journée. Un gargouillement se fit entendre au niveau de son estomac, et la jeune fille, hilare, se leva pour aller chercher quelque chose à manger. Il lui fallait un repas correct, voilà des jours qu'elle n'avait pas manger un vrai repas.
Elle observa autour d'elle, cherchant un animal à se mettre sous la dent. Elle avait beau être une déesse, elle pouvait manger n'importe quoi ! Elle repéra à quelques mètres d'elle un petit renard blanc. Que faisait-il là, perdu aux abords de la forêt ? Peut importait à la jeune Hespéride, qui l'attrapa et le tue en moins de temps qu'il faut pour le dire.
Alors qu'elle mordait dans la chair avec entrain, la petite bête lui rappela soudainement Yurahi. Sa boule de boules blanche préférée, qu'elle avait perdue dans son voyage. Ou alors c'était lui qui était parti ? Son départ pesait à Eryshë, car il était autant plus dur de voyager seule, surtout qu'elle avait eu ds compagnons, auparavant...
La jeune fille finissait son bout de viande tranquillement, pour savourer plus longtemps le goût. Le soleil était maintenant haut dans le ciel, et la chaleur commençait à se faire sentir. Eryshë était si bien qu'elle s'allongea sur le sol, à moitié endormie. Le repas fini, elle pouvait rester là sans rien faire tout l'après-midi, si elle le voulait. Mais des bruits la dérangeait. Au début, cela ressemblaient seulement à des animaux: Deux petites vêtes devaient sûrement se battre pour un quelconque territoire. Mais plus ils persistaient, plus ces bruits semblaient proches et plutôt humains. Eryshë se sentait observée, mais elle ne le montra pas. Elle ne bougea pas, attendant qu'un éventuel adversaire se montre.
Depuis qu'elle était entrée dans cette forêt, elle avait dû maintes fois se battre. Maintenant qu'elle pouvait en sortir, elle ne voulait qu'une chose : la paix ! Elle n'avait jamais vraiment aimé se battre, tout compte fait. C'était juste une obligation, et elle n'avait fait qu'obéir aux Dieux. Maintenant, elle ne voulait plus rentrer chez elle. Elle était bien là, allongée sur le sol tiède, le soleil éclairant chaque partie de son corps. Et cette chose qui l'observait n'avait pas intérêt à la déranger. L'espace d'un instant, Eryshë se demanda si elle pouvait connaître chaque chose qui se promenait dans cette forêt. Puis elle rit, comme si elle s'était raconter une bonne blague.



((J'fais du Hs, et je profite pour vous dire que je reviens ! Et oui, vous allez de nouveau devoir me supporter ! xD Faut dire que j'ai honte d'avoir tout délaissé comme ça... >< Cette fois promis, je pars plus ! ))

_________________


Être Indécis est la plus Horrible des Tortures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ton pire cauchemard ! Demi-démon [Admin]


Mes postes ♥ : 275
Localisation : Sous ton lit ! Je suis le Croque-Mitaine, Miton Miton Mitaine ;3
Arriver à Erion : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Rennaissance   Mar 5 Jan - 23:45

Il les avaient laissés à leurs petites affaires, au moins un moment, alors que le jour venait de s'être levé . C'était si pesant, une bande d'englués pareille... Lui préférait être seul, être tranquille, loin des autres pendant un moment, et les avaient planté sur place, dans toute la délicatesse dont il était capable. Autrement dis, il était parti dans le dire à personne, profitant d'une engueulade entre Chaka et Kimo pour que son absence passe inaperçue.
Une fois en dehors du village, il avait inconsciemment prit le chemin de la forêt... Peut-être la solitude de sa maison lui manquait-elle au point de vouloir y retourner ? Ouais, c'était très probable. Peut-être même un peu trop. Mais il ne le pouvait pas, du moins pas très longtemps, car il avait commencé beaucoup de chose avec le petit groupe, son petit groupe, et il y en avait d'autres dont il mourrait d'envie de connaître la fin...

L'arbalète en fer à la main, l'autre dans la poche, Tsuyosa n'avait pas grand chose à craindre... Les animaux à la lisière de la forêt étaient à peu près tous inoffensifs, exeptès les quelques voyageurs qui s'y perdaient parfois. Ceux-là n'étaient pas commodes, surtout devant l'apparence démoniaque du demi-démon. Les humains sont bêtes, quand même, foncer tête baissé contre un soit-disant ennemi qui, à l'évidence, est plus fort que lui, il faut en avoir beaucoup dans le froc mais rien dans la tête... A ces pensées, Youichi ne pu retenir un soupri, fatigué d'avoir trop fréquenté ces êtres inférieurs au point d'en être déprimé... Ah, mais qu'est-ce qu'il racontait ? "Des êtres inférieurs" ? On croirait entendre cet imbécile de prêtre, celui qui haïssaient tous ceux qui n'avaient pas de quoi manger ou payer les indulgences.

Quel crétin ce type... Et pourtant, Osa étai entrain de penser comme lui... Lamentable...

Mais un bruit lui fit réaliser qu'il avait totalement baissé sa garde. Un rire, cristallin et doux, vint tinter à ses oreilles, le tirant de ses pensées... Quelqu'un, à l'évidence joyeux, riait à gorge ouverte dans la forêt. Et cette personne n'était pas loin, même étrangement près.
Le demi-démon cette fois sur ses gardes, s'approcha furtivement de l'endroit d'où venait se bruit, et pointa son arme sur la personne en question tout en se montrant enfin.
Tiens, mais il l'avait déjà vue, cette fille...
Ah oui, l'héspéryde... C'était elle, d'après ses souvenirs. Le visage étonné de la revoir, il baissa son arbalète tout en lui demandant :


- E... Eryshë ?

_________________

Omoi todoku kotonaku kieru
Itami iyasu kotonaku kieru

† Ttag haruman geu ipjangee dwae bara †
Ceux qui disent que la violence ne résout rien n'ont pas frappé assez fort ! ¦D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.Hespéride
.Hespéride


Mes postes ♥ : 219
Age : 24
Localisation : Dans mon lit xD
Arriver à Erion : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance   Mer 6 Jan - 0:32

Eryshë prit une bonne résolution pour son avenir : Ne plus rien souhaiter de stupide ! Comme connaître chaque chose autour d'elle, par exemple.
Allongée sur le sol, elle n'avait pas tout de suite vu l'inconnu qui lui parlait, mais sa voix lui disait quelque chose. Lorsque la voix l'avait appelé, elle s'était redressé, pour voir qui l'appelait ? Qui dans ce vaste de monde pouvait la connaître, elle, qui n'avait presque pas vécu ailleurs que dans son verger. La réponse ne fut pas très rose. Lorsqu'elle reconnu Osa, dans l'ombre des arbres, une arbalète à la main et qui la regardait, étonné. Mais que faisait-il là ?


*Et m*r**, manquait plus que lui ! *

Sur tous ses compagnons rencontrés durant son voyage, c'était le plus détestable. Le plus arrogant, le plus malhonnête, le plus orgueilleux, le plus... Les mots manquaient à la jeune fille pour exprimer son dégout vis-à-vis de ce type ! Une chose était sûr, il avait atteint tous les sommets de la malhonnêteté !
Eryshë n'avait jamais vraiment eu à lui parler, et fort heureusement, mais c'était vraiment sa façon de se conduire qui lui déplaisait. Sa façon de tout prendre à la légère, comme si rien n'était vraiment important.
L'arbalète qu'il avait à la main, par exemple. Il s'en était sûrement fallu de peu pour qu'Eryshë ne meurt sous ses flèches. Cet homme aurait facilement pu la prendre pour une proie, bête comme il pouvait être ! Rien que de le regarder, elle avait envie de le gifler ! Bon, il faut dire que même si elle n'aimait pas se battre, la jeune Hespéride avait vraiment besoin de se défouler. Ce qui expliquait ces envies... Violentes !
La question était de savoir pourquoi Osa était là, au milieu de nul part, à la lisière de la forêt. S'était-il perdu ? Sûrement pas. Ce demi-démon saurait retrouver son chemin au milieu d'un désert. Eryshë espérait juste qu'il n'était pas venu la chercher, elle.
Elle scruta son visage, à la recherche d'un détails qui pourrait le trahir. Elle ne vit rien. Ses sourcils froncés n'exprimaient que de l'étonnement. Cette rencontre était-elle vraiment dû au simple hasard ? Très peu probable !
La jeune fille se décida quand même à prononcés quelques phrases. Elle ne l'aimait pas, certes, mais ce n'était pas vraiment une raison pour ne pas se montrer courtoise. Elle se força à sourire légèrement, et dit :


-"Osa ? Ca fait un bail ! T'as l'air en pleine forme..."

Elle espéra presque que l'expression "Ca fait un bail" lui soit inconnu... Juste pour avoir le plaisir de le rabaisser un peu.
Puis Eryshë se rappela soudainement ses vêtements presque entièrement déchirés... Heureusement pour elle, seuls le bas de sa robe, ses manche et la partie qui couvrait son ventre était réellement déchirés.

_________________


Être Indécis est la plus Horrible des Tortures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ton pire cauchemard ! Demi-démon [Admin]


Mes postes ♥ : 275
Localisation : Sous ton lit ! Je suis le Croque-Mitaine, Miton Miton Mitaine ;3
Arriver à Erion : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Rennaissance   Mer 6 Jan - 0:55

La jeune femme eut l'air aussi surprise que lui de le voir ici, une arme à la main, dans la forêt. Mais bon, la forêt, c'était chez lui, là où il avait passé presque 10 ans, alors qu'elle... Il ne savait même plus depuis quand le demi-démon n'avait pas revu cette tête rose, mais une chose était sûre, il ne l'avait pas vue vêtue comme ça. Elle avait l'air d'avoir grimpé des montagnes, parcouru des déserts et affronté des raz-de-marrés avec une seule et unique robe. C'était assez... comique, comme impression xD.

Osa, voyant l'air méprisant que prit l'Hespéride soudainement, comprit qu'elle l'avait reconnu... et ne pu retenir un rictus malsain, heureux de revoir cette expression sur le visage de quelqu'un. Il avait été trop gentil ces derniers temps, probablement que ce Chaka l'avait un peu attendrit, en fin de compte. La rencontre d'Eryshë ne serait donc pas que du mal, elle pourrait même lui remettre les pendules à l'heure... Ça lui avait manqué, la haine profonde éprouvée à son égard, il faut bien l'avouer.
Une question traversa cependant l'esprit du demi-démon : Est-ce que la jeune fille haïssait les démons dans l'ensemble ou lui en particulier ?
Youichi se surpris à espéré que ce soit juste lui qui parvenait à faire affiché un visage sur noir à Eryshë.

La jeune fille sourit légèrement, d'un sourire qui se voyait forcé,
après avoir scruté le visage du demi-démon... Peut-être était-elle à la recherche d'une émotion quelconque, d'une trace d'un changement qu'il aurait subit ? Dans ce cas, elle chercherait longtemps, car la douceur qui avait usé Osa jusqu'au plus profond de lui-même venait de se faire balayée d'un simple coup de balais. Merci qui ? Merci Eryshë !

-"Osa ? Ca fait un bail ! T'as l'air en pleine forme..."

Tenta-t-elle, l'air d'attendre un faux pas de la part du demi-démon, alors que celui-ci c'était mis à fixer les petites cornes roses que portaient l'Hespéride... C'était amusant comme caractéristique physique, surtout qu'elles étaient totalement inutile à la défense comme pour l'attaque de la jeune fille.
Son expression "ça fait un bail" lui donna un air un peu enfantin, presque gamin, élargissant le sourire démoniaque d'Osa avant qu'il ne réponde d'un ton méprisable :


- C'est vrai, ça fait longtemps... Et tu as toujours l'air aussi stupide. Tu es ridicule, habillée comme ça. tenu-t-il à préciser, amusé.

Il s'approcha d'elle de quelque pas, pour être d'avantage en vu, comme pour la provoquer.
Enfin, son côté démoniaque se manifestait à nouveau...

_________________

Omoi todoku kotonaku kieru
Itami iyasu kotonaku kieru

† Ttag haruman geu ipjangee dwae bara †
Ceux qui disent que la violence ne résout rien n'ont pas frappé assez fort ! ¦D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.Hespéride
.Hespéride


Mes postes ♥ : 219
Age : 24
Localisation : Dans mon lit xD
Arriver à Erion : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance   Mer 6 Jan - 1:20

S'en était trop ! Il dépassait les bornes, une fois de plus ! Il n'avait vraiment pas du tout changer... Toujours à la vanner, et à la rabaisser. Mais cette fois-ci, Nessa n'était pas là. Avant, elle pouvait la protéger contre le demi-démon, mais maintenant, Eryshë était seule, et devait se débrouiller seule !
Le plus incroyable, c'est que faire souffrir les gens, sa nature tout compte fait, semblait lui procurer un plaisir incroyable.
Osa se rapprocha d'elle, dans un geste de défi. Le pauvre, il n'aurait pas dû. Eryshë savait se battre, et ce "talent", il ne le connaissait pas. Pour lui, elle était juste la petite nymphe timide, avec qui il pouvait "jouer". Il savait manipuler les sentiments des gens, et réussissait à mettre l'Hespéride en rogne.
Celle-ci se rapprocha d'Osa, pour lui rendre sa provocation: elle n'avait pas peur, oh non, et se battrait volontiers. Il fallait qu'elle se défoule, et cette tête à claques était arrivée pile au bon moment! Le goût de la victoire... Elle ne voulait qu'une choses, le savourer à nouveau. Elle pourrait enfin clouer le bec à ce prétentieux.
Sa remarque aussi, sur ses vêtements, et sur sa stupidité... Cela montrait vraiment que, au fond de lui, Osa était encore un gamin. Un enfant qui avait besoin qu'on s'intéresse à lui, par peur de manque d'attention. Peut-être avait-il peur qu'on l'oublie ? Ca serait vraiment du pur comique !


-"Un problème Osa ? Mes habits te dérangent... Alors viens toi-même t'en occuper !"

Eryshë n'aimait pas vraiment se battre, mais elle aimait gagner. Dur choix qui s'imposait à elle, mais avec Osa, le combat promettait d'être beau. Car à cet instant précis, la jeune fille avait juste besoin de taper dans quelque chose, aussi dur et arrogant soit-il !

_________________


Être Indécis est la plus Horrible des Tortures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ton pire cauchemard ! Demi-démon [Admin]


Mes postes ♥ : 275
Localisation : Sous ton lit ! Je suis le Croque-Mitaine, Miton Miton Mitaine ;3
Arriver à Erion : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Rennaissance   Jeu 7 Jan - 0:01

La jeune fille prit un air colérique qui mis en valeur ses petites iris dorées... Comme quoi, le jaune entre le rouge et le rose ça se remarque. Et Osa, fixant l'Hespéride de ses pupilles rétrécies et de son sourire désagréable, trouvait ça plus que drôle. Il était de bonne humeur aujourd'hui, et cela lui donnait envie de tuer. Mais bon, planter une dizaine de flèches dans le corps d'Eryshë n'aurait pas été amusant, et puis s'il la supprimait, il n'aurait plus l'occasion de se remonter le moral en la narguant comme cette fois-là.
Du coup, il préférait se retenir, et si l'envie venait également à la demoiselle de se battre, alors là il serait de la partie avec un plaisir malsain et non dissimulé.
Mais pour l'instant, le demi-démon devait rester calme...

L'Hespéride s'approcha d'ailleurs à son tour d'Osa, pour lui rendre probablement sa provocation, montrant donc qu'elle acceptait de jouer avec lui, comme une gamine qui voudrait absolument descendre les escaliers avec les chaussures d'un adulte, ayant une pointure valant le double de la sienne, pour prouver qu'elle en est (in)capable.
C'était si mignon <3...


-"Un problème Osa ? Mes habits te dérangent... Alors viens toi-même t'en occuper !"

Dit-elle, visiblement vexée de sa remarque... Héhéhé, qu'est-ce qu'elle était amusante, cette petite. Levant un sourcil d'un air interrogateur, toujours son rictus au visage, il lui répondit d'un ton sarcastique :

- Quoi ? Tu veux que je m'occupes de toi ? T'as maman t'as laissé toute seule dans cette forêt, comme c'est cruel... On abandonne les bébés si facilement de nos jours !


Il voyait bien que la jeune fille était prête à passer à l'action, mais comme il l'avait remarqué, son arbalète à la main et sur ses gardes, il serait là pour accueillir l'Hespéride si elle décidait de faire le premier mouvement...
Un accueil comme il se doit, naturellement...

_________________

Omoi todoku kotonaku kieru
Itami iyasu kotonaku kieru

† Ttag haruman geu ipjangee dwae bara †
Ceux qui disent que la violence ne résout rien n'ont pas frappé assez fort ! ¦D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
.Hespéride
.Hespéride


Mes postes ♥ : 219
Age : 24
Localisation : Dans mon lit xD
Arriver à Erion : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance   Jeu 7 Jan - 0:50

Il aimait vraiment la provocation. Les traits de son visage s'émerveillait à chaque raillerie qu'il disait. Ces rides se transformaient pour souligner la joie immense que cela lui procurait . Quel sale type ! Vraiment rien d'autre à faire que d'énerver les gens qu'ils croisaient dans la forêt. Quoique... C'était peut-être uniquement avec Eryshë qu'il se comportait comme ça... S'en était d'autant plus rageant !
Le pire, c'est que la jeune fille réagissait au quart de tour ! Impossible de se contrôler, elle ne supportait pas qu'on l'insulte et la rabaisse. Elle avait de la fierté quand même . Mais que faire de puisse, elle sentait bien qu'à force de jouer à ce jeu, il gagnerait . Le diplôme de la plus grande vanne, si cela lui faisait plaisir ! Elle pourrait même le lui offrir en personne.
Le combat semblait ne plus pouvoir être évité désormais, et il fallait qu'elle se décide : elle n'aurait pas éternellement de temps de fuir, surtout avec ce demi-démon. Il fallait qu'elle trouve un moyen de lui faire baisser sa garde... Mais comment ?


- Quoi ? Tu veux que je m'occupes de toi
? T'as maman t'as laissé toute seule dans cette forêt, comme c'est
cruel... On abandonne les bébés si facilement de nos jours !


-"Si tu crois pouvoir insulter ma famille comme ça sans que je réagisse, tu te trompe ! Ma mère est une femme très respectable. Elle a accompli de grandes choses, et est considérée comme une sorte de demie-déesse. Mais si ds fois, on ne la traite pas avec le respect qu'on devrait avoir, elle n'en reste pas moins digne ! Et je n'ai pas été abandonnée, pour ton information, j'ai seulement... Eu d'autres problèmes !

Eryshë ne voulait lui dire qu'elle avait été bannie... A quoi bon, ce type aurait trouvé un moyen de plus de la vanner. Mais la vanner sur elle-même ne la dérangeait pas plus que ça... Elle détestait vraiment que l'on insulte, ou rabaisse, sa mère. C'était son modèle, et la jeune Hespéride savait qu'elle l'avait beaucoup déçue lorsqu'elle avait été bannie. Voilà pourquoi elle voulait réparer sa faute au plus vite ! Pour sa chère et tendre mère.
Elle ne laisserait plus Osa parler d'elle ainsi, elle le jurait !
Dans son dos, elle prépara les dagues, toujours cachées dans un fourreau sous ses habits. Elle ne pouvait les manier que avec ses cornes, mais il fallait quand même que ses armes soient prêtent à être dégainés. Quant à sa fourche... Elle gisait encore par terre, là où elle s'était endormie.
Osa n'avait pas remarqué qu'elle avaient préparé ses armes. Son geste avait été rapide, et consistait juste à déboutonner les fourreaux, pour que les couteaux soient presque libres. Si le jeune homme voulait l'attaquer, même avec une arbalète, elle se sentait prête ! Et excitée...

_________________


Être Indécis est la plus Horrible des Tortures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ton pire cauchemard ! Demi-démon [Admin]


Mes postes ♥ : 275
Localisation : Sous ton lit ! Je suis le Croque-Mitaine, Miton Miton Mitaine ;3
Arriver à Erion : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Rennaissance   Lun 15 Fév - 22:53

"Le manipulateur est un dealer il vous livre ses doses, vous rend dépendant et s'enrichit en vous méprisant."

Une citation qu'il avait entendu une fois et qui l'avait marqué, par son sens du réalisme et par son lien avec le demi-démon. Il savait exactement comment Eryshë allait réagir, avec quels arguments, quand, pourquoi... Il n'avait pas besoin de savoir son passé ou son histoire pour l'énerver comme jamais, c'était un fait. Même si connaître ses erreurs et ses écarts l'aurait bien aidé, il fallait l'avouer...
Le visage de la jeune femme devenait de plus en plus déformer par la rage et l'incroyable envie de le faire taire. Jusqu'à quand tiendrait-elle ? Voilà quelque chose qu'il ignorait sur la nymphe, si elle parviendrait à ne pas se laisser emporter par sa colère, et garderait son calme. Le demi-démon ne savait pas si la pièce tomberait sur le côté pile ou face. Un jeu de hasard ? Oui, et pas qu'un peu. Seule Eryshë pouvait choisir l'issu de leur vis-à-vis, et en mettant sur les frêles épaules de la jeune fille ce poids, il se mettait lui-même à l'abri d'un revers ou d'une vengeance s'ils venaient à se battre...


-"Si tu crois pouvoir insulter ma famille comme ça
sans que je réagisse, tu te trompe ! Ma mère est une femme très
respectable. Elle a accompli de grandes choses, et est considérée comme
une sorte de demie-déesse. Mais si des fois, on ne la traite pas avec le
respect qu'on devrait avoir, elle n'en reste pas moins digne ! Et je
n'ai pas été abandonnée, pour ton information, j'ai seulement... Eu
d'autres problèmes !

- Tu sais quoi ? Je m'en fous =]... laissa-t-il échappé, sachant que parfois l'ignorance dite avec le sourire faisait plus mal que la moquerie en elle-même.

Il était un peu impatient de voir si elle réagirait comme il le pensait... Volerait-elle de ses propres ailes, un jour ou l'autre, ou resterait-elle éternellement clouée au sol, attachée par les chaînes cloutées du demi-démon qui ne voulait décidément par la laisser partir. Son arbalète à la main, il se préparait à une attaque à n'importe quel moment. Il ne l'avait pas encore vu prendre d'arme, ce serait peut-être pas pour tout de suite, le combat.

_________________

Omoi todoku kotonaku kieru
Itami iyasu kotonaku kieru

† Ttag haruman geu ipjangee dwae bara †
Ceux qui disent que la violence ne résout rien n'ont pas frappé assez fort ! ¦D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rennaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rennaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Erion :: Lisière de la forêt -